Chiot

Les 15 premiers jours

A la naissance, un chiot a le sens tactile et gustatif mais est sourd, aveugle, sensible à la douleur, sensible au froid. Ses capacités motrices sont limitées, se déplace par reptation, tète, lèche, vocalise

Il s’oriente de manière aléatoire jusqu’au moment où il établit un contact tactile avec la mère. S’il s’éloigne trop, il n’est plus capable de retrouver sa mère ou la portée et c’est la mère qui doit venir le chercher.

Durant cette période, le chiot présente des capacités d’apprentissage très réduites en raison du développement incomplet de son cerveau et de ses organes sensoriels et moteurs.
Il passe 90 % de son temps à dormir, pour les reste, il alterne des phases d’alimentation, d’élimination et de toilettage.

Les seuls comportements sociaux que le chiot présente sont la tétée, les vocalisations de détresse et le comportement de recherche de contact

Du 15 ème au 21 ème jour

Ouverture des yeux  et des oreilles

L’âge moyen d’ouverture des yeux est de 13 jours et celui d’ouverture des oreilles est de 19 jours.

Avec l’ouverture des paupières, le chiot gagne en autonomie et peut s’orienter vers la mer. Ses capacités visuelles seront complètes qu’à l’âge de 8 semaines.  

A partir de 13 jours le chiot commence à se tenir sur ses membres et à se déplacer.
A 3 semaines, 50 % des chiots se tiennent debout et marchent

Il urine et déféque seul et n’a plus besoin de la stimulation par le léchage de la mère.

D’autres comportements d’ingestion apparaissent tels que le lapement et la mastication, on passe progressivement d’une alimentation néonatale à une alimentation adulte.

L’évolution des capacités motrices et sensorielles créent de nouvelles interactions entre les chiots de la portée accompagnées de signaux sociaux comme les grognements ou l’agitation de la queue.

De 3 semaines à 3 mois

Vers 5 semaines, l’audition et la vue sont complètement fonctionnelles.
Vers 8 semaines, le cerveau est quasiment totalement développé

.Comportement alimentaire

A partir de 3 à 4 semaines environ, la mère commence à régurgiter une partie de son repas pour familiariser le chiot aux aliments solides.
Cette préparation au sevrage se termine avec l’arrêt de production de lait entre la 7ème et 10ème semaine.

Apprentissage de la propreté

A partir de 8 semaines et demi en moyenne il commence à utiliser des lieux définis pour uriner et déféquer.
Jusqu’à 12 semaines, un chiot à besoin d’uriner ou déféquer toutes les 1 à 2 heures, quand il est réveillé.

Comportement d’exploration

Le chiot réagit à la vue ou au bruit de personnes ou autres animaux, va explorer n’importe quel objet, animé ou inanimé, présent dans son environnement proche, 6 mètres environ.

Les chiots d’une même portée commencent à jouer entre eux entre la troisième et la septième semaine, en moyenne, avant de diminuer fortement de la huitième semaine jusqu’à 13 semaines

Nouveaux comportements

Vers 7 semaine on voit apparaître de nouveaux comportements envers des personnes inconnues:
l’évitement – la peur

Le chiot limite les interactions avec des étrangers, la peur est de plus en plus forte et plus difficile à surpasser jusqu’à 14 semaines

C’est donc une période sensible, pour la socialisation et la familiarisation à l’homme.

de 3 mois à la puberté

Au cours de la période juvénile, qui suit la période de socialisation et s’achève autour de la puberté, les changements sont moins marqués, s’effectuant de manière plus graduelle que lors des phases précédentes.

Le comportement du chiot commence alors à présenter une organisation stable, tout en continuant à être modelé par divers apprentissages et expériences.
Entre la dixième et la vingtième semaine , les chiots commencent à interagir avec les autres adultes du groupe et les autres chiots. La répétition des interactions avec les autres chiots, la mère et d’autres chiens adultes contribue à renforcer la socialisation et permet d’ajuster les comportements.

Du point de vue physique

Les capacités sensorielles du chiot sont entièrement développées.
A partir de 6 mois, sa morphologie est très proche de l’adulte, il atteindra un développement physique complet vers 2 ans environ (âge variable suivant les races).

Le développement des capacités 

Motrices :
Accroissement de la force et de l’adresse 

D’apprentissage :
Elles sont entièrement développées avant le début de la période juvénile

D’attention :
Elles sont encore un peu réduites en durée dû à une excitabilité émotionnelle importante.

Sexuelles :
La période juvénile s’achève ainsi avec la maturation des capacités sexuelles et la capacité à établir des relations sexuelles complètes

La puberté, qui marque donc la fin de cette période juvénile, a lieu à partir de 6 mois chez les petits races et jusqu’à 12 ou 14 mois chez les grandes races.

Periode sensible

L’apprentissage des chiots se fait à partir de stimuli, de situations et d’individus auxquels ils sont exposés. Ainsi, par exemple, les chiens sans expérience humaine apprennent que les humains ne font pas partie de leur environnement et ne développent pas d’attirance spécifique à ces derniers.

Le chiot apprend à discriminer ce qu’il connait (positif), de ce qu’il ne connait pas (négatif), qu’il tachera d’éviter. L’évitement serait une conséquence indirecte du manque d’expérience au cours de la période sensible.

Certains concluent  que le chiot doit être séparé de sa mère et la portée vers 8 semaines pour intégrer son nouveau foyer et se familiariser avec son nouvel environnement et ses maitres durant la période sensible.

Au final, ce n’est pas tant l’âge précis de la séparation du chiot de son environnement de naissance qui importe. Il convient plutôt d’évaluer les opportunités favorables à son développement, présentes dans l’environnement de naissance et dans l’environnement futur d’adoption, de sorte que le chiot puisse avoir suffisamment d’expériences positives lui permettant une socialisation, une familiarisation, et même une habituation aux stimuli de son environnement de vie futur.